Aulas, un personnage trop peu apprécié

Souvent critiqué, Jean Michel Aulas ne me semble pas apprécié à sa juste valeur.

Depuis le milieu des années 90, le football français manque de personnage charismatique.

Dans les années 80 et 90, Claude Bez (Bordeaux) et Bernard Tapie (Olympique de Marseille) monopolisaient la scène du football français.

Depuis, plus rien à signaler ou presque, si ce n’est une tentative de Michel Denisot, vite anéantie par sa marionnette aux guignols, ou de Gervais Martel, un peu trop politiquement correct.

Depuis son arrivée en 1987 à la présidence de l’Olympique Lyonnais, Jean Michel Aulas tente donc d’imposer sa présence dans le milieu du football français.

Si les 12 premières années de sa présidence se sont révélées plutôt ternes, Aulas montre déjà les capacités d’un leader. En effet, dans un premier temps, sa politique consistait à faire confiance aux jeunes pousses du centre de formation (Florian Maurice, Ludovic Giuly par exemple) pour composer son équipe première. Mais, il se rend vite compte qu’il n’arrivera pas à ses fins de cette manière et décide de faire appel à des joueurs plus expérimentés pour encadrer les jeunes.

Mais ce n’est vraiment qu’à partir de la saison 1999/2000 que JMA réalise son premier grand coup médiatique avec l’arrivée de Sonny Anderson à Lyon pour près de 15 millions d’€ (un record pour la Ligue 1). Cette année là, l’OL finit 3e du championnat de France et est sorti au 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions par la modeste équipe de Maribor. Ces résultats ne peuvent satisfaire ce monstre d’ambition.

Malgré ce bilan mitigé, Aulas ne perd pas espoir et renforce son équipe l’année suivante avec les arrivées entre autres d’Edmilson et de Marlet. Son club finit alors 2e du championnat et participe à la 2e phase de poule de la Ligue des Champions.

La suite, vous la connaissez, 5 titres de champion de France plus 2 quarts de finale de la Ligue des Champions consécutifs. Aucun club français ne peut se targuer d’avoir fait mieux.

Mais, le football hexagonal ne suffit pas à JMA. Il en veut toujours plus. Il décide donc de s’immiscer dans le gratin européen en intégrant à partir de 2002 le très controversé G 14 qui regroupe les clubs de football professionnels les plus puissants en Europe. Sa présence au G 14 ainsi que les bonnes performances de son club en Ligue des Champions lui permettent de devenir un homme respecté en Europe.

La Ligue 1 a besoin de cet homme intelligent, ambitieux, charismatique et médiatique pour faire naître des débats (comme ce fut le cas pour la cotation en bourse des clubs) mais également pour que la L1 retrouve une place de choix dans l’échiquier européen.

En plus de ces qualités, Aulas s’avère également être un habile négociateur en matière de transfert puisque les joueurs qui quittent l’OL se négocient à coup de millions d’euros, comme en témoigne le transfert de Mickael Essien pour Chelsea (38 millions d’€) et peut être celui de Diarra au Real Madrid (même si celui-ci prétend ne pas avoir reçu d’offre). Sa capacité à conserver, là où les clubs de L1 ont toutes les peines du monde, ses meilleurs joueurs (sauf Govou qu’il tente désespérement de vendre) démontrent s’il en était encore besoin toutes les qualités de négociateur de ce véritable homme d’affaires.

L’agglomération lyonnaise lui doit également beaucoup. Alors qu’il y a une dizaine d’années, la ville de Lyon était plus connue pour les déboires de son maire Michel Noir, condamné dans l’affaire Pierre Botton, Lyon est maintenant réputée pour les résultats de son équipe de football ainsi que les scènes de liesse de la place des Terreaux ou de la place Bellecour (c’est quand même un peu plus positif qu’un homme menotté dans le box des accusés).

De tout temps, les personnages du type d’Aulas ont dérangé en France. Claude Bez et Bernard Tapie étaient déjà fort critiqués à l’époque, peu de chance que JMA ne déroge à la règle. Mais, le football français devrait rendre un peu plus souvent à Aulas ce qui est à Aulas.



Dans la même rubrique :

Partenaires :
Footito le réseau social du footEncore du RugbyButygoalDans ton butRemixito !Tout l'univers de la gymnastiqueDécouverte de Manhattan et New-York CityVotes et sondages en ligne avec VotitoAide Ubuntu | Visiter Londres