Marseille confirme sa bonne forme du moment.

Le stade Vélodrôme qui n’a plus connu la défaite depuis deux mois recevait ce soir les russes du Spartak Moscou. Les marseillais, qui restent sur six matchs sans défaite, affrontent un Spartak au milieu de son intersaison et à court de forme.

Après une mi-temps dans laquelle les ébats sont restés stériles, l’OM a passé la vitesse supérieure et par l’intermédiaire de Nasri qui dépose le ballon sur la tête de Cheyroux pour l’ouverture du score (62ème), le jeu s’accélère. Il ne faut pas plus de huit minutes aux olympiens pour doubler la mise avec Cheyroux, encore lui, qui centre sur un corner joué en deux temps avec un Nasri omniprésent sur la tête de Taïwo sorti de sa défense. On croit alors que les marseillais vont contrôler le ballon et laisser l’horloge tournée, mais c’était sans compter sur l’appétit des attaquants en orange pour l’occasion, qui n’avaient pas encore pris part au festival offensif. Grâce à un bijou d’action entre Cheyroux qui lance Cissé, parti à la limite du hors jeu au niveau de la ligne centrale, qui fixe le gardien russe et d’un geste juste décale Niang sur la droite qui marque sans opposition du pied droit dans le but vide.

La messe est dite et les marseillais prennent un bonne option pour la qualification en huitième de finale de cette coupe de l’UEFA même s’il faudra se méfier de ces russes dont les championnat sera sur le point de reprendre.



Dans la même rubrique :

Partenaires :
Footito le réseau social du footEncore du RugbyButygoalDans ton butRemixito !Tout l'univers de la gymnastiqueDécouverte de Manhattan et New-York CityVotes et sondages en ligne avec VotitoAide Ubuntu | Visiter Londres