Merci Aris Salonique

Après Christian Gimenez, c’est au tour de Koke de quitter l’Olympique de Marseille pour rejoindre l’Aris Salonique.

Arrivé en décembre 2003 sur la Canebière, Koke a longtemps été considéré comme un espoir.

Comme tout espoir, on attendait de lui qu’il confirme les qualités entrevues lors de ses prestations en équipe réserve de Malaga. Equipe réserve de Malaga ??? Mais c’est donc pour ça qu’il n’a jamais confirmé : il jouait en réserve en Espagne.

Un grand merci donc à la cellule recrutement de Marseille qui a une fois de plus montré toutes ses limites (Montenegro, Calandria, et Leo étaient également des erreurs de casting). Pendant qu’on y est, les recruteurs marseillais pourraient aller superviser les équipes de 3e division de district qui évoluent dans le championnat du dimanche matin (CDM), ils pourraient trouver la perle rare et tout le monde sait bien qu’entre la 3e div du CDM et la Ligue 1, la différence n’est pas énorme.

Christian Gimenez ayant rejoint le Hertha Berlin, il restait donc encore une chèvre à Marseille dont l’OM devait se séparer (Luyindula ne fait pas partie de ce troupeau, il doit juste s’en aller parce qu’il coûte trop cher). Et bien, c’est chose faite. Koke va s’engager avec l’Aris Salonique au bon lait de brebis. La brebis n’étant pas si éloigné de la chèvre, il ne devrait pas être trop dépaysé par son nouveau statut.

Les départs de Koke et Gimenez finalisés, Marseille doit encore se séparer de Luyindula, Olembé et Civelli (ah non, pas lui, il est arrivé au mercato d’hiver, c’est encore un peu tôt : Marseille ne devrait envisager son départ qu’à la fin de la saison) et l’OM pourra finaliser l’arrivée de Boumsong (réserviste à Newcastle) et d’un milieu de terrain défensif (en 3e div de CDM, il y en a des bons). Ca laisse rêveur...



Dans la même rubrique :

Partenaires :
Footito le réseau social du footEncore du RugbyButygoalDans ton butRemixito !Tout l'univers de la gymnastiqueDécouverte de Manhattan et New-York CityVotes et sondages en ligne avec VotitoAide Ubuntu | Visiter Londres