Le PSG confirme Diané encore un doublé

Le PSG n’est plus maudit au Parc. Après leur victoire sur Lens 3-0 dimanche, les parisiens ont puni les valenciennois 4-0 alors qu’ils étaient réduits à dix dès la 5ème minute. Une grosse envie des parisiens qui rendu de la voix aux supporters et des couleurs au Parc. La jeunesse valenciennoise a été dominé mais à manquer de réalisme offensif pour pouvoir relancer cette rencontre

Ce match part sur des chapeaux de roues avec un penalty accordé au parisiens pour une main dans la surface du défenseur Cailleux. Pauleta, l’artilleur maison, ne se fait pas prier pour le transformer et Paris se montre conquérant chez elle. Cependant, comme toujours avec le PSG, on ne sait jamais à quoi s’attendre et à la 5ème minute, Mario Yepes en position de dernier défenseur prend un carton rouge pour un tacle sur Savidan. Le match est complètement lancé et les valenciennois prennent conscience qu’il faut faire jouer cette équipe de Paris pour trouver la faille. Mais c’est quand même Pauleta qui se met en évidence sur une tête mais Penneteau est vigilant. Le VAFC reprend ses esprits et son football, d’abord sur une frappe de Mater qui frôle la lucarne de Landreau et ensuite sur une percée de Savidan bien stoppé par Zoumana Camara. Paul Le Guen est obligé de faire tourner son effectif pour faire face aux assauts des joueurs de Antoine Kambouare. Bourillon fait alors son apparition pour Luyindula et Pauleta laisse sa place à Mendy. Le jeu s’équilibre avec un léger avantage pour le VAFC. Les parisiens arrivent quand même à se procurer de nombreux contres, Diané se met en premier en évidence sur une percée mais qui n’arrive pas à marquer et par Ceara qui nous montre de plus en plus ses capacités techniques sans succès. Alors que du côté valenciennois, ils n’arrivent pas à franchir la muraille établit par Paul Le Guen. Et les contres de Paris vont finir par payer à la 55ème, Diané marque de la tête sur un centre de Armand et quelques minutes après, sur une transversale de Chantôme, Diané encore lui coupe la trajectoire du ballon avec son pied droit et prend Penneteau à contre-pied (61ème). On croyait le match plié mais le PSG est sur un nuage en ce moment, remet le couvert et sur un débordement de Mendy, le défenseur patiente bien pour l’arrivée de Rothen qui marque sans control dans un but presque vide. Une seconde mi-temps incroyable du PSG qui réalise l’exploit de battre le VAFC 4-0 à dix sans vraiment avoir perdu le control de jeu.

Le parc a repris des couleurs et les joueurs se sont ressoudés avec le public après cette belle victoire 4-0. L’année 2008 commence par sourire au PSG car ils n’ont toujours pas perdu le moindre match et ont montré qu’ils étaient capables de faire de bonnes choses même à domicile.



Dans la même rubrique :

Partenaires :
Footito le réseau social du footEncore du RugbyButygoalDans ton butRemixito !Tout l'univers de la gymnastiqueDécouverte de Manhattan et New-York CityVotes et sondages en ligne avec VotitoAide Ubuntu | Visiter Londres