Ricardo aurait-il trouver son brésilien ?

Selon le site oficiel des Girondins de Bordeaux, Wendel rejoint le club au scapulaire.

Il en aura fallu du temps mais Ricardo a enfin trouvé son brésilien.

Après avoir échoué sur les recrutements de Denilson, Daniel Carvalho, Renato et Néné, Bordeaux enregistre l’arrivée de Wendel.

L’échec de ces recrutements est principalement du au manque de ressources financières de Bordeaux. Un peu décevant quand on sait que M6, propriétaire du club, a réalisé un résultat net de l’ordre de 156,2 millions d’euros en 2005. Mais rien de surpenant puisque M6 n’est pas réputé pour être une chaîne dépensière : M6 diffuse les même séries depuis 10 ans et des émissions de téléréalités dont le coût reste assez faible (vive les économies d’échelle et le libéralisme).

Autre raison de ces échecs : le système brésilien. En effet, un joueur brésilien appartient à la fois à un club et à une société qui gère l’image de ce dernier (que leur restent t-ils à ces joueurs brésiliens ?). En plus de ces intermédiaires, un agent de joueur n’est jamais très loin. Cela fait donc 3 intermédiaires à dédommager pour engager un joueur brésilien. Bordeaux n’a déjà pas les moyens de recruter un joueur comme Bruno Cheyrou qui n’en compte que 2 (Liverpool et son agent) alors 3, c’est même pas la peine d’y penser.

Illustre inconnu (sauf pour Ricardo qui l’a sélectionné pour défendre les couleurs du Brésil aux JO), ce brésilien de 24 ans pourrait évoluer en tant que défenseur latéral gauche, milieu défensif ou milieu gauche au sein de l’effectif girondin.

Les dirigeants bordelais ne sont pas très actifs en matière de recrutement mais quand ils achètent, ils privilégient la polyvalence.

Je me hasarderai donc à donner un petit conseil aux dirigeants bordelais : recruter Fabien Barthez. En plus de ses qualités de gardien de but (ce dont Bordeaux n’a pas besoin dans l’immédiat), il serait, selon certaines rumeurs, très bon en tant que joueur de champ. Autre argument pour le recrutement de Barthez : il est libre donc pas d’indemnité de transfert. Toutes les conditions sont donc réunies pour satisfaire aux exigences de Jen-Louis Triaud.

Avec l’arrivée de Wendel, les Girondins enregistrent donc leur 4e renfort et se positionnent comme un sérieux candidat aux places d’honneur. L’effectif semble un peu léger pour cumuler les matchs de championnat et de Ligue des champions et prétendre au titre de champion de France.



Dans la même rubrique :

Partenaires :
Footito le réseau social du footEncore du RugbyButygoalDans ton butRemixito !Tout l'univers de la gymnastiqueDécouverte de Manhattan et New-York CityVotes et sondages en ligne avec VotitoAide Ubuntu | Visiter Londres